Présentation générale de Soleam

Créée le 30 mars 2010, la Soleam (Société Locale d’Equipement et d’Aménagement de l’aire Métropolitaine) est une société publique locale  dont le siège social et le siège administratif sont au 49, la Canebière.

Son capital est de 5 000 000 euros réparti comme suit :

La Soleam engage ses compétences au service des communes membres et de la Métropole Aix-Marseille Provence et inscrit son objet social dans plusieurs directions :

  • mise en oeuvre de projets urbains ou de politique locale de l’habitat,
  • actions en faveur du maintien, de l’extension, de l’accueil d’activités économiques,
  • actions en faveur du développement des loisirs et du tourisme,
  • réalisation d’équipements collectifs,
  • lutte contre l’insalubrité,
  • actions en faveur du renouvellement urbain,
  • actions en faveur de la sauvegarde ou de la mise en valeur du patrimoine bâti ou non bâti et des espaces naturels.
  • réalisation de toute opération de construction,
  • exploitation de services publics à caractère industriel ou commercial ou toutes autres activités d’intérêt général.

 La Soleam compte 69 collaborateurs qui travaillent à la mise en œuvre des opérations et politiques publiques de leurs actionnaires.

Ils sont regroupés autour de la Direction Générale en services fonctionnels, services d’assistance et directions opérationnelles permettant de couvrir une large palette de compétences indispensables pour exercer les trois métiers de la société : Aménager, Construire et Renouveler.

Gouvernance

Président :

Lionel ROYER-PERREAUT

Directeur général :

Jean-Yves MIAUX

 

Métiers

Gestionnaire des concessions d’aménagement, Soleam développe, viabilise et commercialise de nouveaux territoires urbains.

Soleam intervient en tant que maître d’ouvrage délégué ou assistant maître d’ouvrage pour le compte de ses actionnaires publics, et garantit le respect du programme, de sa qualité, de son coût et des délais.

Soleam pilote des opérations de renouvellement urbain en mobilisant séparément ou simultanément les outils incitatifs ou coercitifs d’amélioration et d’aménagement des quartiers de centre-ville.