Logo SOLEAM blanc

Explorer la carte des opérations

Illustration d'un bâtiment adapté à l'accueil de personnes en situation de handicap, favorisant ainsi l'accessibilité des espaces publics, générée par IA

Les établissements accueillant du public se mettent aux normes pour tous !

Publié le

Les établissements recevant du public, ou ERP, désignent les bâtiments, pièces et espaces clos accueillant tous types d’individus. Cette catégorie inclut, entre autres, les mairies, magasins, écoles, parcs d’attraction et lieux de culte. Ces établissements sont répartis en cinq catégories, déterminées par leur capacité d’accueil et leur type d’exploitation. Portée par l’intermédiaire de l’Agenda d’accessibilité programmée (Ad ‘AP), l’accessibilité pour les personnes en situation de handicap est cruciale pour le bon fonctionnement de notre société. 

L’ouverture d’un établissement public nécessite le respect des normes d’accessibilité et l’obtention d’une autorisation d’ouverture municipale. De plus, un registre doit être mis à disposition du public afin de détailler les mesures mises en place pour garantir l’accès pour tous aux prestations et services dudit établissement. 

L’intégration des personnes en situation de handicap dans l’espace public grâce à la mise en accessibilité

Les établissements accueillant du public sont tenus de respecter des règles de sécurité et de protection contre les incendies. Pour le compte de la Ville de Marseille, c’est SOLEAM qui est mandatée pour leur mise en conformité.

Ces obligations comprennent la tenue d’un registre de sécurité incendie, l’installation d’alarmes, de systèmes de surveillance et d’équipements de secours adaptés à la taille et aux risques du bâtiment, l’entretien de ces équipements, la formation du personnel et l’organisation régulière d’exercices d’évacuation. Les responsables de l’ERP se chargent de l’application de ces normes dès la conception du bâtiment et pendant toute sa durée d’exploitation. 

La mise en conformité de ces établissements est une exigence légale. Les normes d’accessibilité diffèrent selon les types de handicap, mais les principaux domaines concernés sont la mobilité réduite, la surdité et la cécité. L’accessibilité pour les fauteuils roulants exige des portes et des rampes d’accès adaptées, ainsi que des ascenseurs suffisamment spacieux. Aussi, les établissements doivent considérer les besoins des personnes malvoyantes et non voyantes en installant des éléments tels que des bandes d’aide à l’orientation, des boutons et des inscriptions en braille dans les ascenseurs et en signalant les obstacles invisibles. 

Les toilettes, ainsi que les parcours intérieurs et extérieurs, doivent être aménagés pour être accessibles. Un éclairage approprié est aussi crucial, en particulier dans les escaliers, les parkings et les autres zones à forte fréquentation piétonne. Les panneaux indicateurs doivent être clairs, lisibles et contrastés pour aider les personnes ayant des déficiences visuelles à s’orienter. 

En somme, les établissements recevant du public doivent respecter des normes spécifiques concernant l’accessibilité, les équipements et les dispositifs facilitant la circulation ainsi que l’utilisation des espaces pour tous les visiteurs. Les responsables sont tenus de veiller à l’application de ces normes et à la formation du personnel pour assurer la sécurité et la conformité des établissements. 

Mesures d'accessibilité pour les personnes présentant des déficiences auditives

Afin d’améliorer l’accessibilité pour les personnes en situation de handicap auditif dans les lieux publics, plusieurs dispositions peuvent être prises : 

  • Optimisation de l’acoustique pour minimiser la réverbération et l’écho dans les espaces communs à l’aide de tapis, de rideaux, de pare-murs ou de matériaux absorbants ; 
  • Systèmes d’amplification sonore avec l’installation de dispositifs d’amplification, de microphones et de haut-parleurs pour rendre les conversations et les annonces plus intelligibles ; 
  • Signaux sonores pour avertir les personnes malentendantes en cas de danger ou de changement d’ambiance (sonneries, clochettes) ; 
  • Assistance humaine pour accompagner les personnes sourdes ou malentendantes lors de visites ou d’activités spécifiques ; 
  • Technologies d’assistance via le recours à des interprètes virtuels, des traducteurs vocaux ou des applications de reconnaissance vocale dans le but de faciliter la communication. 

Mesures d'accessibilité pour les personnes présentant des déficiences visuelles

Pour améliorer l’accessibilité des personnes en situation de handicap visuel dans les établissements recevant du public, voici quelques mesures à considérer : 

  • Contraste élevé pour la distinction des images et la lecture, notamment entre les couleurs d’arrière-plan et de texte ; 
  • Utilisation de braille et de symboles simples pour identifier les boutons, les portes et autres éléments importants ; 
  • Installation de guides sonores pour aider les personnes à se diriger vers les différentes zones de l’établissement ; 
  • Éclairage uniforme, adapté et approprié pour améliorer la vision ; 
  • Utilisation de matériaux anti-reflets pour réduire les reflets et les éblouissements ; 
  • Ajout d’indicateurs haptiques pour aider les personnes à percevoir les surfaces et les contours des objets par le toucher ; 
  • Mise à disposition de textes en relief pour faciliter la lecture des informations également par le toucher ; 
  • Options de navigation assistée via des applications mobiles ou des systèmes intégrés. 

Mesures d'accessibilité pour les personnes présentant des déficiences mentales

Des dispositions sont également prévues pour améliorer l’accessibilité des personnes atteintes de handicap mental dans les ERP : 

  • Signalétique claire et compréhensible pour faciliter l’orientation dans l’établissement ; 
  • Accueil personnalisé et chaleureux pour répondre aux besoins spécifiques des personnes présentant un handicap mental et les accompagner durant leur visite ; 
  • Formation et sensibilisation du personnel pour accueillir et assister efficacement ces publics ; 
  • Présentation d’informations simples pour faciliter la communication avec les personnes en situation de handicap mental ; 
  • Accompagnement humain si nécessaire pour aider les personnes en situation de handicap mental à se repérer, à comprendre les consignes et à bénéficier pleinement des services proposés par l’établissement. 

Quartiers sud de Marseille : 20 ERP sur le chemin de l’accessibilité !

Publié le

Voici un bilan 2023 des travaux de mise en accessibilité des ERP à Marseille !

Publié le

Accessibilité des ERP de Marseille : appel d’offres pour renouveler l’Assistance Technique à Maîtrise d’Ouvrage !

Publié le

Partager cet article

Découvrez d'autres actualités

Carte des opérations

Retrouvez toutes les opérations menées ou en cours.