Logo SOLEAM blanc

Explorer la carte des projets

En cours

Restauration des façades pour la Ville de Marseille

Explorez un projet d'envergure visant à redonner vie et éclat à Marseille en rénovant les façades de nombreux axes dans plusieurs arrondissements.

Présentation

Ce projet, voté en Conseil Municipal en décembre 2016 et confié à SOLEAM en mars 2017, résulte d’un partenariat entre la Ville de Marseille et le Département des Bouches-du-Rhône.

SOLEAM joue un rôle clé en assistant le Service Aménagement et Espace Urbain de la Ville de Marseille dans l’animation des campagnes de ravalement. Cette initiative, à travers la rénovation des façades, joue un rôle essentiel dans la métamorphose de Marseille, contribuant à la renaissance et à l’attractivité de la ville. 

Enjeux et objectifs

Les objectifs de ce programme sont clairs :

Programme

Depuis décembre 2011 jusqu’à février 2017, en premier lieu dans le cadre de la concession Grand Centre-Ville de Marseille puis depuis mars 2017 dans le cadre d’un mandat municipal spécifique, des campagnes de ravalement ont été menées sur 102 axes différents répartis sur 4 secteurs du 1er au 7e arrondissement et intitulés : Vieux-Port/Préfecture, Saint-Charles/Libération, Notre-Dame du Mont/Lodi et La Plaine/Le Camas. Ce périmètre comporte près de 4000 immeubles et 2100 d’entre eux ont fait l’objet par la Ville de Marseille d’une injonction de ravalement de façade entre 2017 et 2022.

Dans le cadre de ce programme, un accompagnement financier des propriétaires pouvant aller jusqu’à 50% des dépenses a été mis en place. Le versement des aides est soumis à un règlement d’attribution qui tient compte de trois conditions majeures

  • La date de réalisation des travaux : pour être éligibles à un taux de subvention pouvant aller jusqu’à 50%*, les ravalements doivent être réalisés et conformes dans un délai de 18 mois à partir de l’injonction émise par la Ville de Marseille (hors prorogation de délai le cas échéant). Si les travaux sont achevés conformes entre le 19ème et le 30ème mois après l’injonction municipale, le taux de subvention est réduit à 30%*. Au-delà de 30 mois, les subventions sont perdues.
* Le montant des travaux subventionnés, sur lequel s’applique la subvention, est automatiquement plafonné à 200€ TTC / m2 de façade.
  • La conformité du ravalement de façade : ce dernier doit répondre intégralement à l’injonction municipale et doit être réalisé dans le respect de la Déclaration Préalable de travaux et des prescriptions de l’Architecte des bâtiments de France (ABF). Dans ce cadre, la SOLEAM a collaboré en étroite liaison avec l’Unité départementale de l’architecture et du patrimoine des Bouches-du-Rhône (Udap), en s’appuyant sur plusieurs architectes du patrimoine, dans un rôle de conseil ou de contrôle, afin de permettre une requalification harmonieuse et pérenne des façades. 
  • L’absence de pathologies préoccupantes sur les autres parties communes du bâtiment (cage d’escalier, toiture, façade sur cour, sous-sol, etc.) : dans le cadre de la lutte contre l’habitat dégradé, un contrôle des parties communes et une vérification des structures des bâtiments ont été réalisés préalablement au versement de ces subventions. En effet, la remise de rapports techniques attestant de l’absence de pathologies lourdes, réalisés par des professionnels du bâtiment (architectes, ingénieurs de BET structure), a été exigée pour chaque dossier. Dans le cas de désordres signalés et de travaux à réaliser, l’instruction des dossiers a été suspendue jusqu’à présentation de pièces complémentaires (factures de travaux, photos, nouveau rapport favorable d’un architecte ou BET) attestant que les désordres ont fait l’objet de travaux ou investigations nécessaires.

 

Cette opération de renouvellement urbain, à travers la rénovation des façades, joue un rôle essentiel dans la métamorphose de Marseille, contribuant à la renaissance et à l’attractivité de la ville.  

Les façades de la Rue de la Rotonde avant l'intervention de SOLEAM (© Google Street View)
La Rue de la Rotonde après le ravalement de façades réalisé par SOLEAM (© Google Street View)
ravalements réalisés
+ 0
millions d'euros de subventions (30 % Ville de Marseille, 70% Département)​
0

En quelques chiffres

Avancement de l'opération

Retrouvez ici les futures nouvelles liées à l'avancement de ce projet !

Découvrez d'autres opérations

Aménager
Le projet de la Voie Verte de l'Huveaune représente une initiative majeure visant à transformer le paysage urbain marseillais en faveur de modes de déplacement doux et respectueux de l'environnement.
Construire
Porté par la Métropole Aix-Marseille-Provence, le futur Technocentre Pôle industrie du futur se veut l’un des moteurs du développement économique et industriel de la Ville de Marignane. Ce projet ambitionne de créer un environnement propice à l'innovation et à la collaboration.
Renouveler
Ce projet est partie intégrante de la Concession Grand Centre-Ville confiée à SOLEAM par la Métropole Aix-Marseille-Provence.
Construire
La Ville de Roquefort-la-Bédoule a mandaté SOLEAM pour la construction d'un nouvel établissement scolaire respectueux de l'environnement, au coeur de la pinède.
Construire
Cet équipement public est porté par la Ville de Marseille, en partenariat avec la Métropole Aix-Marseille-Provence sur la zone d’aménagement concerté (ZAC) de La Capelette.
Aménager
La Métropole Aix-Marseille-Provence a mandaté SOLEAM pour le réaménagement des espaces publics dans le cadre du renouvellement urbain de la Ville de Port-de-Bouc.
Aménager
La Ville de Miramas et la Métropole Aix-Marseille Provence ont engagé un projet urbain sur le quartier de la gare de Miramas dont la mutation est programmée pour devenir un pôle dʼéchanges multimodal dʼéchelle métropolitaine et régionale.
Aménager
S'étendant sur environ 34 hectares à la convergence des quartiers du Cabot et de Sainte-Marguerite, la zone d'aménagement concerté (ZAC) Vallon Régny revêt une importance stratégique.
Renouveler
Ce projet est partie intégrante de la Concession Grand Centre-Ville confiée à SOLEAM par la Métropole Aix-Marseille-Provence.
Construire
L'Agenda d'Accessibilité Programmée (Ad'AP) consiste en la mise en conformité des établissements recevant du public (ERP) avec la Loi Handicap de 2005. Cette législation vise à garantir l'égalité des droits et des opportunités, ainsi que la participation pleine et entière des personnes en situation de handicap dans tous les aspects de la vie.
Renouveler
Au cœur de l’Opération Grand Centre-Ville (concession confiée à SOLEAM par la Métropole Aix-Marseille-Provence), la réhabilitation des immeubles des 3 et 5 rue Molière (1er arrondissement de Marseille) répond aux besoins d’extension de l’Opéra et de délocalisation d'une grande partie des bureaux administratifs, de la billetterie, et la création de salles de répétition aux normes.
Renouveler
Le Projet de réaménagement du quartier les Canourgues (PRU) se déploie avec la volonté de réintégrer ce quartier dans une dynamique de développement globale, en le positionnant comme ressource essentielle pour la Ville de Salon-de-Provence et le Pays Salonais.
Renouveler
La future École des Arts sera au cœur du centre-ville de Marignane, dans un environnement urbain exigeant (tissu urbain dense, rues étroites, bâtiments dégradés avec une abondance d'éléments patrimoniaux à préserver).
Renouveler
Depuis 2009, la Ville de Marignane entreprend un programme ambitieux pour restaurer son centre historique, étendu aujourd'hui sur deux zones dénommées : la Place de l’Olivier et le secteur des Bruyères. Au cœur de ces quartiers, une série de projets résidentiels, d'infrastructures et d'espaces publics prend forme sous l’impulsion de la municipalité.
Renouveler
Ville stratégiquement positionnée dans les Bouches-du-Rhône, Aubagne agit comme un pôle central essentiel au développement économique et à l'attractivité résidentielle. Redynamisons son centre-ville grâce au renouvellement urbain.
Aménager
Le projet de rénovation urbaine (PRU) de Vallon de Malpassé s'étend sur un territoire d'environ 3 hectares, délimité par l'avenue Raymonde Martin, l'avenue Saint-Paul, les rues Marathon, d'Entremont, le boulevard Bouge ainsi que la rue des Lauriers.
Aménager
Le projet de rénovation urbaine (PRU) de la Savine se dessine sur un vaste territoire d'environ 14 hectares, délimité par des artères majeures telles que le chemin du Vallon des Tuves, le boulevard de la Savine, le boulevard du Bosphore et la Traverse Béranger.
Renouveler
Plongeons dans le projet de requalification du vieux centre de La Ciotat avec sa revitalisation, une initiative audacieuse pour insuffler une nouvelle vie à ce quartier historique.
Aménager
La concession de la Capelette s'étend sur un périmètre de 91 hectares, englobant une grande partie du quartier éponyme.
Construire
Le site de Saumaty Pêche, implanté au sein du Grand Port Maritime de Marseille, possède une histoire liée à la pêche et aux produits de la mer (port de pêche, halle à marée).
Aménager
Au pied du Parc national des Calanques, la ZAC de la Jarre (9e arrondissement de Marseille) s'étend sur un territoire de 22 hectares.
Construire
L'Anse du Pharo, située au cœur de la passe d'entrée au Vieux-Port et du port de commerce de Marseille, jouit d’une riche histoire du fait de son emplacement stratégique. Elle abrite de nombreuses activités maritimes. SOLEAM se lance dans la reconstruction de ce village d'entreprise artisanales maritimes.
Construire
Situé au cœur de la ZAC des Hauts de Sainte-Marthe (14e arrondissement de Marseille), le Domaine Montgolfier et ses 12 hectares de riche histoire se destine à retrouver de sa superbe sous les soins attentionnés de SOLEAM.
Aménager
La zone d’aménagement concerté (ZAC) des Hauts de Sainte-Marthe s'étend sur un territoire au potentiel exceptionnel, bordée au sud par les rues Anatole de la Forge et Alexandre Ansaldi, à l'est par le chemin du Merlan et le boulevard Notre Dame de Santa-Cruz, au nord par le canal de Marseille, et à l'ouest par le chemin des Bessons.

Carte des opérations

Retrouvez toutes les opérations menées ou en cours.